UA-62426872-1
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

vendredi, mai 20, 2011

CONFERENCE ECOVILLAGE SUR LE DEVELOPPEMENT DURABLE ET LA PERMACULTURE EN RDC: communiqué final

 

Il s’est tenu du 11 au 13 Mai 2011, à l’immeuble BDSC09939.JPGitshulux de Binza Ozone, Kinshasa, une conférence  d’ecovillages, développement durable  et la permaculture en RDC. Cette conférence a réuni les représentants des ministères de l’environnement, conservation de la Nature et Tourisme, de l’agriculture et du de communication et medias, de l’UICN (Union internationale pour la Conservation de la Nature), de la société civile et ONG internationales, des ONG locales, de la MONUSCO et des experts internationaux pour rechercher des voix et moyens pour conduire une societe durable au Congo en se basant sur des expériences du monde et des pays africains et les traditions et modes de vie africaine.


 

COMMUNIQUE FINAL DE LA CONFERENCE ECOVILLAGE SUR

LE DEVELOPPEMENT DURABLE  ET LA PERMACULTURE EN RDC.

KINSHASA 12 MAI 2011.

 

Introduction

 

Il s’est tenu du 11 au 13 Mai 2011, à l’immeuble Bitshulux de Binza Ozone, Kinshasa, une conférence  d’ecovillages,DSC09939.JPG développement durable  et la permaculture en RDC. Cette conférence a réuni les représentants des ministères de l’environnement, conservation de la Nature et Tourisme, de l’agriculture et du de communication et medias, de l’UICN (Union internationale pour la Conservation de la Nature), de la société civile et ONG internationales, des ONG locales, de la MONUSCO et des experts internationaux pour rechercher des voix et moyens pour conduire une societe durable au Congo en se basant sur des expériences du monde et des pays africains et les traditions et modes de vie africaine.

 

Déroulement des travaux

 

Pendant deux jours , les participants ont suivi des exposes thématiques avec des échanges et débats et un jeu des questions –réponses dans un climat conviviale et de large participation. Les temps forts de cette conférence ont été :

-         La cérémonie d’ouverture ponctuée du mot de Bienvenu par les organisateurs et la présentation individuelle par les participants

-         Les orientations techniques pour amorcer une société durable en RDC par Dr Trinto Mugangu, de la Fondation Mugangu

-         Les notions de base pour la compréhension du concept de permaculture,  par le même orateur, suivi par une échange d’idées et un jeu des question  et réponses

A l’issue de ces exposés, les participants ont soulevé les préoccupations liées à la nécessité de vulgariser la notion d’Ecovillage auprès des communautés locales et des décideurs, le besoin de voir le projet MAMA NA BANA servir de modèle pour la vulgarisation auprès des communautés en Province et aux décideurs de s’en inspirer comme modèle de développement local.

-         Le Global Ecovillage Network International, par Mr Adama Ly, Secrétaire Général du GEN – Afrique de l’Ouest

-         Le Global Ecovillage Sénégal : Transition d’un village traditionnel à un Ecovillage par le même orateur.

L’exposé a d’abord porté sur l’historique du GEN depuis 1994 à travers GAIA Trust, en partant du rapport de Brundtland, puis de la Conférence mondiale sur la planète terre tenue en 1992 à Rio de Janeiro pour apporter des réponses aux défis environnementaux du développement durable aux quels notre planète fait face. Il a par la suite abordé le mouvement GEN-SEN au Sénégal et la remarquable vision politique de Son Excellence Monsieur le Président de la République du Sénégal pour le développement durable des villages du Sénégal à travers le concept des Ecovillages. Il dira que ce concept au Sénégal se focalise globalement sur la maitrise des énergies propres pour l’électrification et pour une maitrise de l’eau par l’exhaure solaire, de manière à offrir, à tout moment, aux populations les capacités de produire les biens et services agrosylvopastoraux pour une autosuffisance alimentaire en produits biologiques dont l’excédent est destiné à l’exportation pour une contribution à la croissance du pays. Les différents mécanismes de durabilité de cette stratégie ont été abordés tels le microcrédit villageois et le paiement des services des écosystèmes.  En conclusion, il dira que le concept des Ecovillages repose sur une réduction des émissions de gaz à effet de serre tout en offrant aux populations les capacités d’adaptation aux effets adverses du climat.  En sommes, soulignera t-il, il s’agit de promouvoir l’indépendance du développement villageois et ce, quelque soit le coût du baril du pétrole.  L’audience a bien apprécié cet exposé qui a permis de mieux comprendre le concept des Ecovillages et salue tout ce qui se fait au Sénégal dans le cadre des Ecovillages.  Les participants ont souhaité que les échanges d’expérience se poursuivent au profit du Congo et de l’Afrique Centrale. C’est à ce titre qu’un noyau des participants sera délégué pour prendre part aux prochaines assises de Paris en France.

 

-         Pour la même journée, les participants ont suivi l’exposé                                                                    de Lucky Kekana de GEN Afrique du Sud, sur la Construction Naturelle et la technologie appropriée.

Cet exposé a mis en évidence le recours aux ressources naturelles et matériaux locaux pour établir les maisons dans le cadre de l’habitat Ecovillage. La construction se fait suivant une technologie simple et qui met en exergue le savoir faire endogène et traditionnel respectueux des cycles saisonniers et lunaires.

 

La série des exposés a continué le deuxième jour avec les suivants :

-         Design d’un cours pour l’Education en Ecovillage par Lua Bashala Kekana.

L’expose de Madame Lua Bashala Kekana, Fondatrice et initiatrice de MAMA NA BANA Kinshasa et membre de GEN Afrique du Sud a démontré le rôle de la formation de l’homme depuis le jeune âge pour amener l’individu a une responsabilité vis-à-vis de soi et vis-à-vis de la terre mère nourricière et porteuse de la vie de l’homme.

-         Espoir pour tous par Luc Lutala K’yadi, Initiateur de MAMA NA BANA Kinshasa et de l’ONG EPT( Espoir pour Tous).

Espoir Pour Tous est une organisation de développement et des droits humains, EPT a actuellement des antennes dans 5 provinces de la RDC. Depuis son existence, au creux des multiples obstacles et épreuves, dans des conditions exceptionnelles, Espoir Pour Tous  intervient auprès des populations pauvres dans une action de plus en plus dynamique et de plus en plus efficace.

-         L’Expérience de Fondamu Orphelins et Femmes victimes de Viol au Kivu -Refaire une vie  durable. Par Dr Trinto Mugangu.

Il s’agit d’une initiative pour la réinsertion sociale et économique des personnes victimes de viol et des traumatismes de la guerre et activisme des FDLR Interahamwe.

-         L’Ecovillage et Développement Durable et spirituel par Luc Lutala K’yadi.

Cet exposé a montré que la force des peuples ainsi que leur destin sont forgés par les aspects spirituels d’abord qui influencent la marche du monde matériel. C’est donc selon les convictions profondes des peuples que l’histoire est modifiée et que le futur est bâti. L’exposé a mis en évidence quelques valeurs fondamentales permettant a l’homme de parvenir au développement de ses besoins dans tous les domaines notamment : l’amour, l’idéal, la responsabilité,-la rigueur, la liberté et la reconnaissance de ses capacités propres,

-         Mama na Bana : Centre de formation ECovillage et permaculture en RDC par Lua Bashala Kekana.

L’idée de base repose sur le fait que l’on ne change pas une situation par le combat mais plutôt par la construction d’un modèle différent qui va rendre la première obsolète. L’exposé a montré l’historique de l’initiative Mama na bana et la vision ainsi que les partenariat qui est en construction.

-         Introduction de la campagne : Let’s Do It par Nara Petrovic.

Cette initiative a pris racine en Slovanie et est proche de l’Ecovillage en ce qu’elle amène les citoyens  à contribuer à l’assainissement de leur milieu de vie ou cite et le rendre propre. Une vidéo cout-métrage  documentaire a permis de voir comment l’idée a été transformée en action pratique sur le terrain. L’assistance a démontré que c’était aussi possible en RDC.

 

Pour clôturer les travaux les participants se sont appaisantis sur le Processus de mise en place du Reseau Ecovillage MAMA na Bana en RDC ou GEN RDC. Un noyau de réflexion a été mise en place pour préparer les textes de base et proposer un processus d’échanges des informations et un programme de travail. Les échanges devront se poursuivre via internet entres les participants pour enrichir le travail fait par le noyau. 

 

Les recommandations suivantes ont été formulées lors de ces assises :

 

1.     Assurer une large sensibilisation des communautés et des décideurs nationaux sur les modes de vie sans carbone et sur la notion d’Ecovillage, en utilisant les canaux médiatiques et de communications publiques ou privés

2.      Soutenir l’initiative MAMA NA BANA et la vulgariser dans toutes les provinces

3.     Organiser une émission TV avec un Panel des participants autour de Mr Adama Ly pour mettre en exergue l’approche ECOvillages

4.     Amorcer la campagne Let’s Do it en RDC.

 

A la fin des travaux, les participants ont émis le vœux de voir la collaboration se poursuivre et arriver à porter des fruits.

 

La clôture des travaux a été faite par le représentant du Ministre de la Communication et media, Mr Jean Jacques Otshudiema, qui a remercié les organisateurs et félicité les participants pour le travail fait ensemble. Il a encourrage les initiateurs de MAMA NA BANA et a souhaite plein succès a cette initiative. Il a affirmé sa volonté de rester l’interprète auprès des instances gouvernementales pour l’appropriation de la vison de MAMA NA BANA.

 

Fait  Kinshasa le 12 Mai 2011.

 

Vital Katembo

Rapporteur. 

Commentaires

je te répond avec 3 ans de retard :)
Le groupe cyber-h a disparu car je suis tombé gravement malade. En effet je suis atteint de schizophrénie paranoïde. j'ai fais un tour en HP et mtn me voila stabilisé. Je suis pret a tout pour faire avancer les choses. Et j'ai un beau projet alternatif en vue. Si tu veux en discuter, je serai là!!!

Écrit par : Michel | lundi, juin 13, 2011

Les commentaires sont fermés.