UA-62426872-1
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

jeudi, juillet 31, 2014

La Loi en faveur des PA vient d'être déposée à l'Assemblée Nationale.

La proposition de loi portant Principes Fondamentaux relatifs aux Droits des Peuples Autochtones Pygmées de la RDC vient d’être déposée à l’Assemblée Nationale. Fruit des efforts de la DGPA, d'Espoir Pour Tous, du Collectif des Parlementaires et du PALEF est soutenu financièrement par l'Union Européenne et la Fondation Rain Forest Fundation.

C'est maintenant le moment pour tous les acteurs impliqués de réunir nos forces, chacun dans son espace d'influence et sa zone d’influence pour que cette proposition de loi soit inscrite à l’ordre du jour de la session de septembre, bien que celle -ci soit budgétaire.

Dans ce cadre la DGPA va organiser une caravane motorisée le 09 août 2014, journée décrétée par les Nations Unies en faveur des peuples autochtones du monde entier, dans l’optique de commencer à soutenir cette proposition de loi à ce jour festive mais aussi apporter un appui conséquent aux peuples autochtones pygmées tuer dans la Province du Katanga.

Commentaires

Nous sommes très content des toutes vos démarches au niveau de la Capitale (Kinshasa). A ce qui concerne les Provinces, les actions comme marches pacifiques sont aussi d’une importance capitale sur tout que les élus du peuple sont en vacance parlementaire. Nous devons profité la JIPA du 09 Aout pour faire une forte mobilisation des acteurs politiques de la RDC pour que la loi en faveur des PA Pygmées puisse être classée parmi les priorités, étant donné qu’il y a pas mal de propositions lois qui sont en souffrance au Parlement. Pour la Province du Nord-Kivu, il est prévus une marche pacifique le 09 Aout et une conférence le 10 Aout mais il se pose encore un problème de moyens.
En outre, 15 Pygmées étaient arrêtés et torturés par les FARDC mais grâce au lobbying du FDAPID-Hope for indigènes peoples, ces derniers sont déjà libérés. Voici le communiqué de presse :
COMMUNIQUE DE PRESSE No 002/CN/014
25 Juillet 2014
Arrestation des 15 autochtones Pygmées dans le Territoire de Masisi, au Nord-Kivu, à l’Est de la RDCONGO.
Il ne se passe plus une semaine sans qu’on enregistre un cas de violation des droits des peuples autochtones Pygmées en RD Congo en générale et dans la Province du Nord-Kivu en particulier.
Les défenseurs de droits de ce peuple au Nord-Kivu, notamment le FDAPID-Hope for indigenous peoples, déplore la situation de 15 Pygmées/Bambuti arrêtés, ligotés et fouettés à Lukweti, à 32 km au Nord de Masisi, ce vendredi, 25 Juillet, aux environs de 14h30 par les FARDC les accusant d’être en collaboration avec les APCLS seulement par ce qu’elles les a trouvaient dans la forêt du mont Sinai. Pourtant, nul n’ignore que les Pygmées/Bambuti est une population dépendante des forêts.
Cet acte constitue une violation de la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones (art7) et de la Charte Africaine des droits de l’homme et des peuples (articles 6 et 7/point 2).

Face à cette épineuse situation, nous recommandons:
Aux FARDC : La libération sans condition de tous les Pygmées arrêtés;
Au gouvernement, à la MONUSCO/BCNUDH, au FONAHD, aux ONGPAP et aux partenaires : De diligenter une enquête pour une justice réparatrice en faveur des victimes.

Pour le FDAPID-Hope for indigenous peoples.

Écrit par : BATUNDI HANGI Vicar | vendredi, août 01, 2014

Les commentaires sont fermés.