UA-62426872-1
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

mercredi, janvier 27, 2016

Participation et inclusion des Minorités et des Populations Autochtones Pygmées dans le Processus électoral en RDC

Les Populations autochtones Pygmées ont toujours été oubliées et exclues de la vie politique dans l'Histoire de la République Démocratique du Congo. Ils l'ont été dans les deux processus qui ont remis le pays sur la route de la consolidation démocratique. Des frustrations liées à l'exclusion et à la discrimination des ces populations ont été parfois exploitées par des personnes mal intentionnées et ont débouché sur des conflits armés, comme dernièrement dans le Katanga. Dans le cadre du Projet PROCEC, Espoir Pour Tous met tout en oeuvre pour que les populations autochtones pygmées et les minorités soient inclues dans le processus électoral 2015-2016 et y participent.


Les Populations autochtones Pygmées ont toujours été oubliés et exclus de la vie politique dans l'Histoire de la République Démocratique du Congo. Ils l'ont été dans les deux processus qui ont remis le pays sur la route de la consolidation démocratique. Des frustrations liées à l'exclusion et à la discrimination des ces populations ont été parfois exploitées par des personnes mal intentionnées et ont débouché sur des conflits armés, comme dernièrement dans le Katanga. Dans le cadre du Projet PROCEC, Espoir Pour Tous met tout en oeuvre pour que les populations autochtones pygmées et les minorités soient inclues dans le processus électoral 2015-2016 et y participent.

Pour ce faire, L'organisation met en place une double stratégie visant à l'observation à long terme du Processus électoral dans l'optique de leur participation et de leur inclusion dans les différentes étapes du Processus électoral et en même temps, Espoir Pour Tous travaille à mettre en oeuvre un programme d'éducation civique et électorale.

L'enjeu de l'enregistrement de ces populations au fichier électoral ainsi que de leur participation effective au processus ne devrait impérativement être considéré. Le plaidoyer devient donc une activité transversale le long du projet.

Pour ce préparer à cet enjeu majeur, grâce au projet PROCEC, financé par l'Union Européenne, Espoir Pour Tous vient de se doter de 4 facilitateurs  BRIDGE semi-accrédités à Kinshasa et au Nord Kivu. L'ambition reste de se doter des observateurs à long terme dans les 9 des 11 anciennes provinces et de former et aligner 450 observateurs à travers le pays.

 

 

 

Les commentaires sont fermés.